Fouilles Nouzilly 2011

http://dolia.inrap.fr/inrapgestdoc/servlet/LoginServlet

Auteur
Yvernault Françoise
Co-auteur
Gardère Philippe
Lozahic Yann
Titre(s)
Exploration d'un secteur du cimetière paroissial, découverte de deux zones funéraires du VIIIe au XIe siècle : Nouzilly, Indre-et-Loire, rue Sainte-Agathe, rue Paul Boivinet : surveillance de travaux
Edition
Pantin : Inrap CIF , 2011
Collation
1 vol. (27 p.) : ill. en noir et en coul., 46 fig., annexes ; 30 cm
Résumé
Rue des Ecoles : La tranchée réalisée en vue du renforcement des lignes
électriques a permis de mettre au jour une fosse et un fossé non datés, ainsi
qu’un bâtiment appartenant sans doute à la mairie au XIXe siècle. A l’est du
chœur de l’église, un secteur du cimetière paroissial, probablement postérieur
au XVIe siècle, a été observé sur une trentaine de mètres. La puissance
stratigraphique du cimetière varie de 1,44 m au nord et diminue jusqu’à
0,60 m au sud. Les limites nord et sud ont été atteintes, par contre, le cimetière
se poursuit à l’est de la tranchée.
Rue Sainte-Agathe : Des vestiges de bâti comprenant un mur non daté, un
second mur datant sans doute du XIXe siècle, ainsi que cinq fosses médiévales
ou modernes ont été découverts. Deux nouvelles zones funéraires ont
été mises au jour et datées par carbone 14. La première (secteur 3) regroupe
trois sépultures dans la partie centrale de la rue Sainte-Agathe. Elle semble
isolée de tout lieu de culte et daterait du milieu ou de la fin du XIe siècle.
La seconde zone funéraire (secteur 4) regroupe quatre sépultures entourant
l’emplacement supposé de l’ancienne chapelle Sainte-Agathe, attestée par les
sources écrites à partir du XIIe siècle. Les datations indiquent une fourchette
chronologique s’étendant de la fin du VIIIe au milieu du IXe siècle.
Sujet
maison




Chapelle sainte Agathe chapelle Saint Avit

1186 :
Archives historiques du Maine vol 12 (parchemin archives de l’Indre et Loire H489)

Charte de Bartélémy, archevêque de Tours, attestant l’abandon fait par l’abbé de St julien, au curé de Nouzilly, d’une maison et d’une vigne située près de la chapelle de St Avit




http://archives.cg37.fr/UploadFile/GED/Archives1790/1213618784.pdf
p290
1207

Extrait de la donation d'une maison, courtil et vigne, près la chapelle de Saint-Avit (Sancti-Avici)  modo (en guise de » presbytère de Nouzilly,  faite en 1207, par Regnault, abbé de Saint-Julien, à Robert de Valère, curé de la dite paroisse, à la charge de payer à l'abbaye un cens de vingt cinq sous.


Nouzilly : Dom Guy-Marie Oury

P24
A coté des moines , pour assurer le ministère paroissial, il y a un prètre séculier, choisi par l’abbé de Saint-Julien. Il reside dans un presbytère qui semble confortable, avec courtil et vigne, auprès de la chapelle Saint-Avit, très probablement du côté du bourg ou s’amorce la descente
Chapelle sainte Agathe chapelle saint Avit

Vers Gué-Chapelle.

P30
La chapelle Sainte-Agathe qui fut vendue comme bien national le 16 thermidor an IV, semble devoir être identifiée avec la chapelle Saint Avit mentionnée au XIIeme siècle : les deux saints sont fêtés le même jour et il dut y avoir un changement de vocable à la fin du moyen âge, au temps ou les saints guérisseurs étaient devenus très populaires. La chapelle se trouvait dans l’enclos du presbytère. Quant au cimetière, on ignore son emplacement au XII siècle ; à la fin de l’ancien Régime, et probablement depuis un long temps déjà, le cimetière se trouvait sur le terre-plain qui entoure l’église. Le patronage de saint Avit n’est pas courant en Touraine ; peut être a-t-elle été construite pour abriter des reliques en provenance de l’abbaye de Saint-Avit de Châteaudun, peu après la fondation de celle-ci.
 
Remarque : Dom Oury ne semble pas sur que la chapelle soit rue Sainte Agathe

Rapports et délibérations / Loir-et-Cher, Conseil général Loir-et-Cher.


1802